entete

REPERER LES MANIPULATIONS

 

Cet article a pour ambition d’aider à repérer les paroles ou attitudes visant à déstabiliser, à manipuler, avant qu’elles n’atteignent leur but.

manipAccorder une véracité, une authenticité à ce que dit Autrui est lui donner un pouvoir sur Nous qui ne lui appartient pas. Cela est particulièrement « injuste », inapproprié voire dangereux lorsqu’il s’agit d’un jugement.

manipReconnaitre les dires, les attitudes, les pensées d’autrui comme des projections de son Être, de ses failles, de son mode de fonctionnement.

IDENTIFIER LES OBJECTIFS DU MANIPULATEUR manipmanip

    1. - Dissimuler quelque chose
    2. - Changer l’autre
    3. - Retenir l’autre
    4. - Chasser l’autre
    5. - Décrédibiliser l’autre

ETRE DANS LA CONSCIENCE DES CONDITIONS DE LA MANIPULATION

LA MISE EN CONFIANCE : en préalable à un acte ou visée manipulateurs, il y a la création d’une relation affective, qui peut prendre plusieurs formes (valorisation d’une appartenance, séduction avec rêve d’une relation idéale…) et d’une intimité.
C’est le pouvoir de rompre cette relation, le DESAMOUR, qui sera le levier et la source des souffrances et des peurs (rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice).
LES « BONNES INTENTIONS » : des paroles, pleines de « bonnes intentions », empreintes de jugements et de conseils, créent le doute de soi et en nos propres perceptions. La parole perverse se cache alors derrière une attitude qui vise à retarder la prise de conscience de l’emprise.


LES 9 AXES DE LA MANIPULATION –  les armes du langage

  • La manipulation des sentiments, avec l’objectif de culpabiliser, que la cible pense être à l’origine du changement dans la relation
  • Créer un sentiment de honte, en référence aux normes dans un contexte ou milieu particulier
  • Jouer sur l’empathie, la compassion de la cible ; il s’agit d’un chantage affectif induisant une réelle souffrance
  • Créer ou rappeler une dette, de dons, de sacrifices ; ou le contraire crédit-débit (après tout ce que tu as fait pour moi)
  • La flatterie
  • Donner une interprétation psychologique ou déterminer avec certitude ce que la cible pense
  • Faire des menaces, des représailles
  • Faire des promesses, appeler à la confiance
  • Banaliser ce qui a été fait ou dit (c’est commun, c’est normal, sans importance)

LES OUTILS DE LA MANIPULATIONmanip

La personne manipulatrice va utiliser des outils redoutables de CONFUSION MENTALE, son objectif : faire en sorte que sa cible ne comprenne plus rien à ce qui lui arrive. les outils sont :

> Le mensonge et la dissimulation de faits, d’informations

> La désinformation qui s’attaque à la capacité de la cible à percevoir correctement la situation, ou plutôt qui vise à accorder plus de crédit à la perception imposée ; créant un conflit psychique se croire ou croire autrui, se basant sur un besoin de confirmation ou de reconnaissance de ce qui est perçu, vécu (= art de retourner la situation)

> Les communications paradoxales ; un message portant ses propres contradictions, une logique tordue, inintelligible, qui prêterait à rire s’il n’y avait pas d’enjeux majeurs, si la cible n’était pas dans une obligation de comprendre

> Le verbe ETRE, stigmatisant, décrédibilisant ; avec des dérives de pathologisation, de racisme, sexisme…

> La manipulation du Passé : le révisionnisme et le négationnisme qui s’adresse à l’entourage de la cible pour l’isoler

COMMENT EN SORTIR – LES ETAPES DE LA DEPRISE

Parmi la liste suivante toutes les étapes ne sont pas utiles, mais plusieurs sont nécessaires avant d’y parvenir, en fonction de la situation vécue ou rencontrée.

- Prendre conscience du fait que l’on est l’objet d’une manipulation ; c’est-à-dire voir ce qui se passe avec hauteur et croire en ses perceptions, se faire confiance

- Identifier la nature de la manipulation, si possible l’intention cachée qui animent le manipulateur (voir objectifs)

- S’interroger sur la normalité ou non de la situation

- Savoir à qui en parler, auprès de qui trouver une référence neutre ; peut être auprès d’un professionnel

- Se révolter, accueillie les émotions que cela provoque et les laisser filer

- Renoncer à vouloir changer l’autre, à l’aider, le sauver

- Faire respecter ses propres limites, responsabiliser l’autre, éviter le combat ou la confrontation d’idées, les joutes verbales

- Eviter que cela se reproduise, éviter la méfiance, la défiance vis à vis d’autres personnes sans lien

 

Bien plus intéressant et constructif, l’empathie, l’intérêt sincère pour l’autre et pour le partage.
La connaissance et l’utilisation des Styles Sociaux est une merveilleuse alternative, pour une communication respectueuse et efficace.

 

MLB, mars 2020

 

Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM